Information dynamique

CMCU remporte l'appel d'offres d'un projet de coopération Chine-Laos
2020-08-062020-08-06

CMCU Engineering Co, filiale du groupe Sinomach, a remporté récemment l'appel d'offres d'un projet du contrat ECP (Ingénierie, Approvisionnement et Construction) de la deuxième phase de la Zone de coopération économique Mohan-Boten (proche de la frontière, cté Chine) entre la Chine et le Laos. L'entreprise prend en charge la conception globale du projet.

Le projet de construction se trouve au sein de la Zone de coopération économique de Mohan-Boten proche du port de Mohan. Il s'agit d'une exploration du modèle de collaboration et d’un projet de construction conjointe dans le cadre de l'initiative la nouvelle route de la soie entre la Chine et les pays voisins, qui contribue à consolider et développer des partenariats stratégiques bilatéraux globaux, impliquedes avantages réciproques entre les deux pays, dans l’optique de batirune communauté avec un avenir commun pour l'humanité. Une fois achevé, le projet améliorera encore la configuration des installations de supervision douanière au port de Mohan et dans la zone de coopération, et jettera une base solide pour l'opération de dédouanement dans la zone de coopération, ce qui est propice à la libéralisation des échanges et des investissements, à la facilitation des échanges de personnel et à l'interconnexion des infrastructures entre la Chine et les pays voisins. Cela approfondira aussi la coopération pour un contrle efficace et pratique, accrotra continuellement la compétitivité globale des zones frontalières et favorisera le bien-être du peuple chinois et des pays voisins.

La Zone de coopération économique Chine-Laos de Mohan-Boten est la deuxième zone de coopération économique transfrontalière établie entre la Chine et ses pays voisins après la création du Centre de coopération frontalière internationale de Horgos (Chine-Kazakhstan). C'est une initiative d'importance proposantdes modèles de coopération innovants contribuant àaccélérer le rythme d'ouverture. Le projet comprend plusieurs aspects: ingénierie de construction, ingénierie routière et ingénierie de nivellement sur le terrain. Les travaux de construction sont repartis sur deux sites: le batiment d'inspection commun du port et le batiment d'inspection des voyageurs, tous deux couvrant une superficie totale de construction de 38,000 mètres carrés. Le projet routier comprend trois routes municipales dans la zone. Le volume de terrassement du projet de nivellement atteint 2.25 millions de mètres cubes.

Il s'agit du premier projet de construction de la zone de coopération économique transfrontalière effectué par CMCU Engineering Co. S'appuyant sur les expériences et les techniques des projets de supervision des années précédentes, l'équipe du projet a étudié en profondeur les nouvelles exigences de supervision et de contrle des ports de nouvelle génération, en particulier dans le contexte de la prévention et du contrle des épidémies. L'équipe veille à maintenir une communication en temps réel avec les agences de gestion portuaire telles que les douanes, l'inspection des frontières, la défense des frontières et l'administration des transports. Elle réalise des conceptions innovantes tout en tenant compte des dernières exigences de dédouanement intelligentes et la tendance de développement des processus de supervision des douanes et des inspections aux frontières et de la transformation et mise à niveau technologiques. Du point de vue de la conception, les experts de CMCU proposentque la supervision soit complète et sre. Le modèle global  construction, gestion, partage et coopération mutuelle des ports routiers frontaliers et des zones de supervision spéciale sera étudié et élaboré pour réaliser un dédouanement intelligent et complet ainsi quepour améliorer l'efficacité du dédouanement. Parallèlement, le projet réduira considérablement le cot de la construction des infrastructures dans les ports et les zones de coopération et favorisera effectivement l'accélération de la construction de la zone de coopération globale. Dans le même temps, ce projet jette également une base solide pour que la société CMCU entreprenneà l'avenir des projets spéciaux de supervision dans les ports frontaliers tels que la supervision des ports et les marchés de passage des frontières.